Actualités

Raccordement au réseau électrique des auto-producteurs solaires photovoltaïques et rachat du surplus d’énergie électrique

Les projets de textes ont été validés

Le vendredi 04 mars 2016 s’est tenu à Ouagadougou l’atelier de validation des travaux du comité chargé de l’étude sur la mise en œuvre des conditions relatives au raccordement au réseau électrique des auto-producteurs solaires photovoltaïques et au rachat du surplus d’énergie électrique. L’ouverture des travaux a été présidée par la Présidente de l’Autorité de régulation du sous-secteur de l’électricité Madame Mariam Gui NIKIEMA ; c’était en présence du Directeur général de l’énergie du Ministère de l’énergie, des mines et des carrières Mr Jean-Paul YANOGO.


Les membres du Comité ad-oc lors d’un atelier à Koudougou

Un peu plus de cinq mois, c’est le temps consacré par le Comité à ses travaux qui ont permis de produire les projets de textes soumis à la validation des participants. Au nombre de deux, le premier projet de texte est un arrêté portant conditions de rachat du surplus d’électricité produite par les installations d’auto-production solaires photovoltaïques. Il s’applique aux auto-producteurs d’énergie électrique utilisant les sources d’énergie solaire photovoltaïque et désirant céder par vente aux exploitants des réseaux électriques le surplus de leur production. Le second projet de texte porte fixation des tarifs de rachat du surplus d’électricité produite par les installations d’auto-production solaires photovoltaïques en application des dispositions du projet d’arrêté ci-dessus cité.

Dans son discours d’ouverture des travaux, la Présidente de l’ARSE a félicité les membres du comité ad’oc pour avoir consacré de leur temps et de leurs idées à la réalisation de cette étude. Le Directeur général de l’énergie du Ministère de l’énergie, des mines et des carrières a, quant à lui, fait part des fortes attentes du Ministre en charge de l’énergie pour les résultats finaux.

Au terme de la séance, les participants ont validé les résultats des travaux du comité ad’oc, permettant ainsi aux autorités de disposer d’un projet de dispositif réglementaire définissant les conditions et modalités relatives au rachat de l’électricité produite par des installations d’auto-production utilisant des sources solaires photovoltaïques ainsi que les conditions tarifaires du rachat du surplus.
Notons que le comité chargé de l’étude était constitué d’experts venus de l’ARSE, de la Direction générale de l’énergie, de la SONABEL, du Fonds de développement de l’électrification, de l’Union des coopératives d’électricité du Burkina, de la Direction générale de la coopération, de la Direction générale du contrôle des marchés publics et des engagements financiers. Outre ces acteurs étatiques, on note également la participation des enseignants chercheurs venus de l’Université de Ouagadougou, des instituts 2IE et Institut de recherche en sciences appliquées et technologies (IRSAT) et celle des acteurs du solaire à travers le Projet Production Solaire Sarl (PPS Sarl) et SAHELIA Solar.

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
Partenaires