Actualités

Développement de la filière photovoltaïque au Burkina Faso

Lancement d’une étude pour déterminer les tarifs de référence en vue du rachat du kWh

Bientôt le Burkina Faso disposera de tarifs de référence en vue du rachat du kWh de l’énergie photovoltaïque. Tel est le résultat attendu de l’étude portant sur l’assistance à la mise en place des conditions technico –économiques pour le soutien au développement de la filière photovoltaïque raccordée au réseau au Burkina Faso.


La Présidente de l’ARSE avec sa droite la Chargée de programme énergie à la Délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso, Laura Vitullo

Cette étude dont le lancement a eu lieu le lundi 20 juin 2016, à Ouagadougou, a en effet pour objectif de proposer à l’ARSE et au Gouvernement du Burkina Faso les outils méthodologiques nécessaires aux plans techniques, économiques, financiers et juridiques pour la mise en place des méthodes de soutien optimales pour le budget public et incitatif pour les investisseurs en vue de favoriser le développement du photovoltaïque raccordé au réseau dans le respect de ses contraintes techniques.

La Présidente de l’Autorité de régulation du sous-secteur de l’électricité Madame Mariam Gui Nikiéma, qui a présidé la cérémonie, a souligné l’importance de cette étude pour sa structure et le Burkina Faso. « La présente étude rentre en droite ligne du renforcement des capacités de l’ARSE pour assurer convenablement sa mission et apparaît comme une mesure qui devra permettre, à terme, de solutionner en partie et rapidement le problème de la sécurité de l’approvisionnement en énergie électrique des populations et aux meilleurs coûts. En outre, elle contribuera à promouvoir les énergies renouvelables notamment l’énergie solaire qui est inscrite en bonne place dans la politique énergétique du Gouvernement », a précisé la Présidente de l’ARSE. Pour ce faire, elle a au nom des plus hautes autorités de notre pays traduit sa reconnaissance à la Délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso pour cette assistance accordée dans le cadre de la Facilité d’Assistance Technique dans le secteur de l’Energie.

Au regard du délai qui leur est imparti, la Chargée de programme énergie à la Délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso, Laura Vitullo, a sollicité la disponibilité des acteurs impliqués à accompagner les consultants dans le cadre de leur mission. Les résultats de l’étude sont attendus pour fin septembre 2016.

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
Partenaires